• Nos remerciements au Comité de Soutien :

    Les réunions publiques

      

     

     

     

     

    Nicole et moi souhaitons vous remercier chaleureusement pour vous être engagés à nos côtés lors de la dernière campagne des élections cantonales. Nous avons apprécié votre démarche  qui nous a confortés dans notre volonté de « faire de la politique autrement ». Dans notre Comité de Soutien, nous avons tenu à vous faire apparaître tous comme des citoyens, sans faire mention de vos qualités d’élus, de militants associatifs ou autres, car la présence de chacun avait pour nous une égale importance.

     

    Après quelques temps de réflexion, je pense que nous pouvons tirer un bilan globalement positif  de cette campagne. Le but principal que nous nous étions fixés était de faire progresser sur notre territoire l’idée d’une politique participative de proximité centrée sur l’ « Humain avant tout », revendiquée par le Front de Gauche et vous en avez été les ambassadeurs : le résultat obtenu, avec la qualification pour le 2è tour, atteste de cette progression. Cette orientation est la seule qui nous paraît  pouvoir redonner aux électeurs un intérêt dans la « chose publique », même si le taux d’abstention enregistré dans les 2 tours nous montre bien le chemin qu’il reste à parcourir pour convaincre nos concitoyens.

     

     

     

     

     

    Il est clair que cette idée de projet partagé dérange et inquiète de nombreux notables, y compris dans l’autre composante de  la gauche. Il n’est qu’à voir :

                - le soulagement du conseiller général sortant à l’issu du 1er tour, malgré une perte de 7% (soient  plus 700 voix !) par rapport  au 1er tour de 2004 !

    - les efforts déployés pour faire venir dans cette campagne tous les notables socialistes de la région, dans un canton dont tout le monde savait qu’il resterait acquis à la gauche !

    - la mobilisation de quelques vedettes vieillissantes de la politique locale pour défendre un pré carré qui dans leur esprit devrait rester réservé aux élus !

    - le regroupement des membres locaux du PS autour d’un candidat pourtant exclu de leur propre parti !

    - l’agacement puéril du conseiller sortant devant le maintien de notre candidature au 2è tour alors que la droite était éliminée !  (Une élection avec 100% des suffrages exprimés n’a aucun sens !)

     

    Bien sûr notre déficit de notoriété a été un lourd handicap dans la moitié des communes du canton et n’a pas permis de concourir pour la gagne, mais le sondage « grandeur nature » à gauche offert par le 2è tour indique clairement que sur 10 suffrages exprimés 4 nous reviennent, ce qui est encourageant pour un Front de Gauche en construction. Ce résultat constitue donc un terreau qu’il serait dommage de ne pas faire fructifier dans les prochains rendez-vous électoraux.

     

    C’est pourquoi nous allons dans un premier temps continuer à faire vivre notre BLOG (http://frontdegauche-manzat.eklablog.com) en l’alimentant des sujets débattus dans les diverses collectivités territoriales  et de nos commentaires  sur les sujets de société et d’actualité. Chacun pourra évidemment apporter ses propres commentaires sur tous ces sujets pour enrichir le débat.

     

    Par ailleurs, nous envisageons la constitution d’un groupe local de réflexion  Front de Gauche qui poursuivra l’élan de la récente campagne des cantonales en vue des échéances futures. Les modalités de fonctionnement restent à déterminer mais si vous êtes intéressés pour en faire partie, vous pouvez déjà me l’indiquer de vive voix, au téléphone (04 73 86 70 86) ou encore par courriel (pierre.pinet4@orange.fr).

     

    Je terminerai en vous disant de nouveau combien Nicole et moi avons apprécié la marque de confiance qu’a constituée votre inscription dans notre Comité de Soutien. Bien cordialement à vous tous et à bientôt.

                                                                                                  Pierre PINET.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter